Réélection de M. Bernard Leroy au sein de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS)

Le 7 mai 2019, le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations unies a réélu M. Bernard Leroy, juriste français, comme membre de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) pour un second mandat de cinq ans commençant le 2 mars 2020.

PNGEnglish version available here

JPEG

Le Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations unies a élu le 7 mai 2019 à New York cinq membres de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) parmi les candidats présentés par les Etats pour un mandat de cinq ans commençant le 2 mars 2020 : Mme Jagjit Pavadia (Inde), M. Jallal Toufiq (Maroc), M. César Tomás Arce Rivas (Paraguay), M. Bernard Leroy (France) et Mme Viviana Manrique Zuluaga (Colombie). Il a également élu Mme Zuriswa Zingela (Afrique du sud) parmi les candidats nommés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), qui a célébré en 2018 son cinquantième anniversaire et dont le siège se situe au sein du siège des Nations unies à Vienne, joue un rôle essentiel aux Nations unies en tant que gardien des conventions internationales de contrôle des drogues.

Dans une période marquée par une banalisation de l’usage illicite de drogues et une montée en puissance de la criminalité transnationale organisée et de ses capacités financières, la communauté internationale a réaffirmé l’importance des conventions internationales et de leur mise en œuvre effective dans le document final de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies de 2016 sur le problème mondial de la drogue et la déclaration ministérielle adoptée le 14 mars 2019 lors du segment de haut-niveau de la 62ème session de la Commission des stupéfiants à Vienne.

L’OICS est donc appelée à continuer de jouer un rôle déterminant pour accompagner la mise en œuvre de ces conventions par les Etats et soutenir leurs efforts pour lutter contre l’usage et les trafics illicites de drogues.

La réélection de M. Bernard Leroy, ancien magistrat spécialisé dans les affaires de drogues, contribuera à maintenir le nécessaire équilibre entre professionnels du droit et professionnels de la santé au sein de cet organe et vient récompenser son engagement actif au sein de l’OICS depuis son élection en 2015, au service de la communauté internationale, de la mise en œuvre des conventions et d’une approche équilibrée face au problème mondial de la drogue.

Son expérience de 40 ans dans le domaine de la lutte contre la drogue et sa connaissance des réalités de terrain, jointes à ses compétences juridiques, lui se sont avérées particulièrement utiles dans l’accomplissement de ses fonctions dans le cadre de son premier mandat depuis 2015.

M. Leroy avait notamment été associé directement au processus d’élaboration de la convention contre le trafic illicite de stupéfiants de 1988 et à la mise en œuvre des trois conventions des Nations unies sur le contrôle des drogues qu’il a contribué à faire ratifier et respecter par une majorité d’Etats membres des Nations unies lorsque il était responsable, de 1990 à 2010, du programme d’assistance juridique de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

La France se réjouit de la réélection de M. Leroy et tient à remercier l’ensemble des Etats membres du Conseil économique et social des Nations unies qui lui ont accordé leur confiance et ce second mandat.

Pour en savoir plus :

Dernière modification : 13/05/2019

Haut de page