XIIIème Sommet de la Francophonie à Montreux (Suisse) du 23 au 24 octobre 2010

Le XIIIème Sommet de la Francophonie s’est tenu à Montreux (Suisse) du 23 au 24 octobre 2010.

Le Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie réunit tous les deux ans chefs d’État et de gouvernement des pays ayant le français en partage.
Lors de cette rencontre qui avait pour thème « Défis et des visions d’avenir pour la Francophonie », les délégués des 70 États présents (56 membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie et 14 observateurs) ont débattu des sujets suivants :

-  la Francophonie en tant qu’acteur des relations internationales et sa place dans la gouvernance mondiale ;
-  la Francophonie et le développement durable : les solidarités francophones face aux grands défis (notamment la sécurité alimentaire, le changement climatique et la diversité biologique) ;
-  la langue française et l’éducation dans un monde globalisé : les défis de la diversité et de l’innovation.

Ce Sommet, auquel ont participé le Président de la République Nicolas Sarkozy et le Ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner, a démontré la mobilisation des pays francophones face aux défis de la gouvernance mondiale et du développement durable.

Le Président de la République Nicolas Sarkozy s’est prononcé en faveur d’une réforme de la gouvernance mondiale et a insisté sur quatre priorités :
- la réforme du système monétaire et financier international, face à l’instabilité des taux de change,
- des initiatives contre la volatilité des cours des matières agricoles et énergétiques,
- la réforme urgente des Nations unies, notamment du Conseil de sécurité de l’ONU,
- les financements innovants du développement, indispensables à la réalisation des Objectifs du Millénaire.

Retrouvez le discours prononcé par Nicolas Sarkozy sur le site de la Présidence de la République

L’ État de droit et la démocratie ont également fait l’objet de discussions, alors que cette année marque les dix ans de mise en œuvre de la déclaration de Bamako. Des engagements novateurs concernant les femmes dans les conflits armés et les libertés sur Internet ont été pris.
Face aux défis de la sécurité et de la stabilité, la participation francophone au maintien de la paix et la mobilisation de la Francophonie pour l’accompagnement électoral dans les pays membres en sortie de crise ont été réaffirmés.
Ces débats ont conduits à l’adoption de La déclaration de Montreux et de plusieurs résolutions.

Retrouvez ci-dessous la Déclaration de Montreux :

PDF - 89 ko
Déclaration de Montreux
(PDF - 89 ko)

M.Abdou Diouf a été réélu Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie pour un troisième mandat de quatre ans. Il lui revient de promouvoir les objectifs de la Francophonie, étant donné que le Français est parlé par 220 millions de personnes dans le monde.
Le XIIIe Sommet de la Francophonie a par ailleurs admis en son sein cinq nouveaux Etats observateurs : la Bosnie-Herzégovine, les Emirats Arabes Unis, l’Estonie, le Monténégro et la République Dominicaine. La Francophonie regroupe désormais 56 membres et 19 observateurs, soit un tiers des membres des Nations unies.

Le prochain Sommet de la Francophonie aura lieu en 2012, à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Pour retrouver les textes des résolutions adoptées lors de ce Sommet de la francophonie, rendez-vous sur le site du XIIIème Sommet de la Francophonie à Montreux

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page