Travaux de l’AIEA sur la gestion des connaissances

La Section de gestion de la connaissance nucléaire (NKMS - Nuclear Knowledge Management Section) ainsi que la Section INIS (International Nuclear Information System) :

  • Aident les États membres de l’AIEA à renforcer leurs connaissances et leurs compétences nucléaires notamment au travers de modules d’e-learning, tels que la Cyber Learning Platform for Nuclear Education and Training (CLP4NET), ou l’IAEA Collection of PC-Based Simulators for Education ;
  • Fournissent un service de gestion des connaissances de qualité à l’ensemble des Etats membres (Electronic Catalogue on Training Services in the Nuclear Field (ENTRAC) ;
  • Développent une culture de partage du savoir entre les États membres de l’AIEA notamment au travers des réseaux régionaux et interrégionaux, comme le réseau asiatique ANENT, le réseau africain AFRA-NEST ou le réseau latino-américain LANENT.

L’AIEA a également pris conscience de l’importance de structurer les systèmes éducatifs pour qu’ils puissent répondre aux nouvelles problématiques. En effet, la mise en place d’un système cohérent et complet de formations reste un point délicat, car peu de pays arrivent à lier formation et enseignements (il ne suffit pas de dispenser un certain nombre de formations pour construire la masse critique nécessaire à la mise en place d’un programme électronucléaire).

Dernière modification : 22/05/2019

Haut de page