TICE : 52e session de la PrepComm & inauguration du bâtiment TeST

La 52e session de la Commission préparatoire de l’OTICE s’est tenue les 17 et 18 juin, à Vienne. Elle s’est achevée par l’inauguration, à Seibersdorf, des nouveaux locaux appelés TeST qui consacrent l’engagement de l’OTICE et des États membres en faveur de la préparation des inspections sur place.

JPEG

52e session de la commission préparatoire de l’OTICE

Unique organe décisionnaire de l’organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), la commission préparatoire s’est réunie les 17 et 18 juin 2019, à Vienne. Sous la présidence de l’ambassadeur Shin Dong-ik, représentant permanent de la République de Corée, tous les États signataires ont pu s’exprimer sur les activités conduites par le secrétariat technique provisoire (STP) de l’OTICE, au cours des six derniers mois. Cela a été l’occasion de revenir sur les progrès observés en faveur de l’entrée en vigueur du traité (telle la ratification par le Zimbabwe) ainsi que sur les discussions qui se sont tenues à New York, dans le cadre du comité préparatoire à la conférence d’examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).
Les échanges ont également porté sur le projet de budget pour la biennie 2020-2021, qui devra être formellement adopté à l’automne 2019, ainsi que sur plusieurs projets de réformes de règles de fonctionnement.
À cette occasion, M. Roger Kacou, ambassadeur, représentant permanent de la Côte d’Ivoire, a prononcé une déclaration au nom du groupe des ambassadeurs francophones (GAF) en soutien au multilinguisme et plus particulièrement en lien avec l’utilisation du français, langue de travail des Nations unies, dans le quotidien de l’OTICE.

JPEG

Inauguration du bâtiment TesT : Technology Support and Training centre

Initié en 2016, le programme alors appelé ESMF (Equipment Storage and Maintenance Facility) visait à doter l’OTICE d’un bâtiment, en propre, dédié à l’entreposage du matériel nécessaire à la conduite des futures inspections sur place (qui seront potentiellement menées après l’entrée en vigueur du traité). Ce projet a été intégralement financé par l’emploi de reliquats accumulés par le STP au cours des exercices financiers des dernières années et après l’accord des États signataires de l’OTICE. Les choix du site (Seibersdorf, en Basse Autriche) ainsi que de l’entreprise contractante pour la réalisation des travaux ont fait l’objet de processus compétitifs, conduits par l’OTICE, conformément aux règles des marchés onusiens.

Le bâtiment, rebaptisé TeST pour Technology Support and Training centre, abrite également le matériel nécessaire à l’entretien et la maintenance des stations du système de surveillance international (IMS, International Monitoring System) et propose de nombreuses salles de classes toutes équipées pour les formations que l’OTICE offre aux experts et membres des centres nationaux de données (NDC, National Data Centre) de tous les États signataires.

Le bâtiment TeST représente un outil essentiel qui montre la confiance des Etats signataires dans les missions conduites par l’OTICE et la prochaine entrée en vigueur du traité.

Lors de la cérémonie d’inauguration, au cours de laquelle se sont exprimés le secrétaire exécutif de l’OTICE, M. Lassina ZERBO, le ministre du logement, du travail et des relations internationales du gouvernement de Basse Autriche, M. Martin Eichtinger, l’ancien secrétaire exécutif de l’OTICE, M. Wolfgang Hoffmann, et la secrétaire-générale du ministère des affaires étrangères de l’Autriche, les États signataires du traité ont été invités à parapher un drapeau symbolisant le soutien de tous à ce projet.

Pour la France, c’est l’ambassadeur Jean-Louis Falconi, représentant permanent auprès des Nations unies à Vienne, qui a apposé sa signature.

JPEG
JPEG

Plus d’information

Dernière modification : 08/07/2019

Haut de page