Réunion d’experts internationaux sur l’amélioration de la transparence et de la communication dans le cas d’une situation d’urgence nucléaire radiologique

L’AIEA a organisé du 18 juin au 20 juin 2012 à Vienne une réunion d’experts sur l’amélioration de la transparence et de la communication dans le cas d’un accident radiologique ou nucléaire.

Plus de 180 experts, membres de gouvernements et journalistes venus du monde entier ont partagé dans le cadre de cette réunion leurs idées et expériences en matière de relations publiques, en s’appuyant sur les leçons tirées des accidents de Fukushima Daiichi, de Tchernobyle, et de Three Mile Island. Les experts, majoritairement issus de parlements nationaux, d’organes de gestion de crise, d’agences de régulation nucléaire, d’organisations internationales, d’ONG et des médias, ont pour objectif d’identifier des bonnes pratiques et des pistes de travail en termes de communication publique de l’information.

Cette rencontre fait partie du plan d’action de l’AIEA sur la sureté nucléaire, approuvé par les Etats Membres de l’AIEA en septembre 2011, qui comporte 12 points, dont l’amélioration de la préparation et de la réponse aux accidents. Tout savoir sur le plan d’action de l’AIEA : cliquez ici.
La réunion est présidée par M. Claude Birraux, vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques. André-Claude Lacoste, Président de l’Autorité de sûreté nucléaire et le directeur de la communication de EDF-Production nucléaire font notamment partie des orateurs de la réunion. L’ensemble des présentations de la réunion seront publiées sur le site internet de l’AIEA : cliquez ici

Claude Birraux (à gauche)

Dernière modification : 21/06/2012

Haut de page