OTICE : Conférence Article XIV

La 5ème conférence visant à faciliter l’entrée en vigueur du traité d’interdiction complète des essais nucléaires s’est tenue à Vienne les 17 et 18 septembre, sous la présidence conjointe de Mme Ursula Plassnik, Ministre autrichienne des affaires étrangères et de M. Bruno Ugarte, Ministre des relations extérieures et de la culture du Costa Rica.

Il a été indiqué à cette occasion que le traité était signé à ce jour par 177 Etats et ratifié par 140, dont 34 Etats dits "de l’annexe II" dont la ratification est obligatoire pour l’entrée en vigueur du traité.

Le chef de la délégation française, l’ambassadeur François-Xavier Deniau, a rappelé dans son discours que la France avait mis un terme à ses essais nucléaires avant de signer le traité le 24 septembre 1996. Elle l’a ratifié le 6 avril 1998, après avoir achevé le démantèlement de ses sites d’expérimentation du Pacifique. Il a encouragé la conférence à se recentrer sur le coeur de son mandat, qui est l’accélération de l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires.

S.E.M. François-Xavier Deniau - JPEG

JPEG - 42.7 ko
S.E.M. François-Xavier Deniau prononçant son discours
Source : T. Guibert

"La déclaration que nous adoptons aujourd’hui implique un engagement pour les Etats réunis en ce lieu, et qui ne l’ont pas encore fait : celui de signer et ratifier le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires. Rien ne justifie que ce geste simple et efficace en faveur de la non-prolifération nucléaire et du désarmement soit remis au lendemain. C’est sur la suite qu’ils donneront à l’engagement renouvelé ici que la force de leur attachement à la non-prolifération et au désarmement devra être jugée" a conclu le chef de la délégation française.

PDF - 76.5 ko
Discours prononcé par l’ambassadeur
(PDF - 76.5 ko)

Site de l’OTICE, volet : "Conference on facilitating the Entry Into Force of the Comprehensive Test Ban Treaty"

Dernière modification : 21/10/2013

Haut de page