OTICE – 53e session du groupe de travail A (11 au 13 juin 2018)

Du 11 au 13 juin s’est tenue, à Vienne, la 53e session du groupe de travail A de l’OTICE. Cet organe subsidiaire de la Commission préparatoire a pour mission de débattre des questions administratives et financières, en amont des décisions qui sont formalisées lors des réunions de la Commission préparatoire. Au cours de cette session, les débats ont notamment abordé la mise à jour budgétaire pour l’année 2019 ainsi que la possible adhésion de l’OTICE au fonds de pension des Nations unies.

PNGEnglish version available here

JPEG

Le Groupe de travail A (Working Group A, WG-A) est l’un des organes subsidiaires de la Commission préparatoire de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE). Son objectif est de discuter, en amont des décisions prises lors des réunions de la Commission préparatoire, des questions à caractère administratif et financier sur le fonctionnement de l’OTICE. Les 183 États signataires de l’OTICE peuvent s’exprimer et échanger leurs vues sur les sujets portés à leur attention, ainsi que sur les rapports présentés notamment par le Groupe consultatif de l’OTICE, les audits internes et le rapport de l’auditeur externe sur les comptes de l’OTICE.

Au cours de cette 53e session, qui s’est tenue du 11 au 13 juin sous la direction de la Présidente par intérim Maria-Assunta Accili Sabbatini, représentante permanente de l’Italie auprès des Nations unies à Vienne, les débats ont notamment porté sur la mise à jour budgétaire pour l’année 2019, dans le cadre du biennium qui a été adopté en 2017 pour les années 2018-2019, ainsi que sur la démarche actuellement conduite par l’OTICE en vue d’une adhésion au fonds de pension des Nations unies. À la suite des débats qui ont eu lieu, les décisions formelles seront prises au cours des prochaines sessions de la Commission préparatoire, en juillet et en novembre 2018.

Lors de cette 53e session du WG-A, M. Michel Camoin, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes, membre du collège de l’Autorité des marchés financiers (AMF), a présenté pour la dernière fois les conclusions de la Cour des comptes sur l’exercice budgétaire 2017 de l’OTICE, dans le cadre de la mission conduite par la cour des comptes depuis 7 ans. Plusieurs délégations ont tenu à saluer l’excellence du travail conduit par la cour des comptes tout au long de son mandat d’auditeur externe des comptes de l’OTICE. Depuis le 1er janvier 2018, c’est désormais la Thaïlande qui a en charge cette responsabilité.

Dans son discours d’ouverture, Lassina Zerbo, secrétaire exécutif de l’OTICE, a notamment rappelé les enjeux du sommet qui s’est tenu à Singapour le 12 juin, sur la Corée du Nord et le rôle que l’OTICE pourrait jouer, dans le cadre de l’implication de la Communauté internationale pour la vérification de la dénucléarisation de la République démocratique populaire de Corée (RPDC).

Aller plus loin

Dernière modification : 05/07/2018

Haut de page