Lutte contre la piraterie : Adoption d’une stratégie régionale pour l’Océan Indien le 7 octobre 2010.

La seconde conférence ministérielle anti-piraterie, qui réunissait Catherine Aston, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Jack Lang, Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations- Uunies pour les questions juridiques liées à la piraterie au large des côtes somaliennes, et les représentants des Etats concernés par la piraterie ( Maurice, Seychelles, les Comores, Djibouti, Tanzanie, Kenya et Somalie) s’est tenue le 7 octobre 2010 à l’Ile Maurice.

A l’issue de cette rencontre, une stratégie régionale en trois volets a été adoptée :

1) Élaborer, convenir et mettre en œuvre un Plan d’action pour la Somalie intérieure pour combattre et prévenir la piraterie ;

2) Encourager les États de la région à intenter des poursuites contre les pirates arrêtés dans la région avec l’appui financier et technique de la communauté internationale ;

3) Renforcer les capacités des États de la région à sécuriser leurs zones maritimes.

En complément de la stratégie régionale, un plan d’action régional continu (PAR) qui comprend l’échange d’informations, la coopération, l’action conjointe et le renforcement des capacités a été adopté par les participants à la conférence.

Retrouvez-ici la déclaration en anglais de Madame Catherine Ashton, Haute représentante de l’Union européenne, prononcé en ouverture de la Conférence :

PDF - 38.2 ko
Catherine Ashton’s statement
(PDF - 38.2 ko)

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter notre fiche sur Le programme de lutte contre la piraterie de l’ONUDC.

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page