Lettre trimestrielle d’information n°9 sur la stratégie française de lutte contre la traite des êtres humains et son réseau d’influence

La France fait de la lutte contre la traite des êtres humains, sous toutes ses formes, une priorité stratégique en Europe du sud- est. Le ministère de l’Europe et des affaires étrangères finance notamment des projets mis en œuvre par l’ONUDC et l’OSCE en matière de lutte contre les trafics d’exploitation des êtres humains.
Ce nouveau numéro présente la stratégie française en Europe du sud-est pour 2018 ainsi que son réseau.

JPEG

L’ambassadeur Jean-Claude Brunet, chargé des menaces criminelles transnationales et de la lutte contre les trafics illicites d’armes légères et de petit calibre présente les priorités thématiques de la France que sont la lutte contre l’utilisation d’internet à des fins d’exploitation sexuelle ainsi que la lutte contre la criminalité forcée.

En soutien des quatorze nouvelles actions développées dans la programmation 2018, cette lettre d’information présente l’ensemble du réseau français sur cette question, de la mission interministérielle de lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), aux directions du ministère des affaires étrangères (DGM, ASD et NUOI) en passant par les postes en Europe du sud-est, représentés par le pôle de Belgrade, et évoque également l’action des magistrats de liaison, des attachés de sécurité intérieure, de l’attaché des droits de l’enfant ou encore celle des représentants des services d’actions culturelles qui favorisent la mise en œuvre de l’action coordonnée depuis Vienne par la chargée de mission de lutte contre la traite des êtres humains.

Il s’agit de la présentation d’une année riche en actions, tant au sein des organisations internationales que dans le cadre bilatéral et qui verra la concrétisation de projets élaborés en concertation avec les différents partenaires locaux et internationaux dans l’intérêt supérieur des victimes et pour la répression des auteurs de crime ou délit qui exploitent les plus vulnérables.

Plus d’information

Dernière modification : 02/05/2018

Haut de page