La conférence internationale de Paris sur l’accès à l’énergie nucléaire civile

L’énergie nucléaire civile suscite aujourd’hui l’intérêt d’un nombre croissant d’Etats, pour répondre à leurs besoins énergétiques dans un contexte de lutte contre le changement climatique et de renchérissement des matières fossiles.

La position de la France est que l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire ne doit pas être réservée à un petit nombre d’Etats détenteurs de la technologie. Mais il est également essentiel, pour les pays considérés comme pour toute la communauté internationale, que tout pays engageant un programme nucléaire civil soit soucieux, mais aussi en mesure, de se plier aux exigences incontournables en matière de sûreté, de sécurité, de non-prolifération et de préservation de l’environnement pour les générations futures. Pour répondre aux défis correspondants, la France a affiché sa disposition à aider tout pays souhaitant recourir à la technologie nucléaire à des fins pacifiques qui respecte ses engagements en matière de non-prolifération.

La « conférence internationale sur l’accès à l’énergie nucléaire civile », qui se tient à Paris les 8 et 9 mars 2010, répond à cet objectif : promouvoir l’usage pacifique et responsable de l’énergie nucléaire. Elle vise à permettre un débat sur tous les aspects de l’élaboration d’un programme nucléaire et sur les moyens d’aider, par la coopération bilatérale et multilatérale, les pays désireux de s’engager dans cette voie en respectant leurs obligations internationales.

Lien vers le site de la Conférence : cliquez ici

Allocution de M. le président de la République (8 mars 2010)

PDF - 41.5 ko
Déclaration française
(PDF - 41.5 ko)

Lien correspondant sur le site de l’AIEA avec l’allocution de M. le Directeur général de l’AIEA : Cliquez ici

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page