HCoC : 18e réunion annuelle à Vienne les 3 et 4 juin

Les 140 États signataires du Code de conduite de La Haye contre la prolifération des missiles balistiques (HCoC) tiennent leur 18e réunion annuelle à Vienne les 3 et 4 juin 2019. A ce jour, le code de conduite de La Haye est le seul instrument multilatéral de confiance et de transparence à vocation universelle en matière balistique.

JPEG

La 18e réunion annuelle des États signataires du Code de conduite de La Haye contre la prolifération des missiles balistiques s’est tenue à Vienne les 3 et 4 juin 2019, sous présidence norvégienne. Adopté en 2002, le HCoC est un instrument juridiquement non-contraignant et demeure le seul instrument universel de la lutte contre la prolifération des missiles balistiques ainsi qu’un complément aux régimes existants dans le domaine des armes de destructions massives.

Cette réunion a été l’occasion pour les États signataires de faire le point sur la mise en œuvre et les efforts d’universalisation du Code, ainsi que sur l’état des menaces et crises de prolifération balistiques, en particulier en Asie du Nord-Est et au Moyen Orient.

Le programme balistique mené par la Corée du Nord en violation des résolutions du Conseil de sécurité a ainsi été fermement condamné par la majorité des délégations, qui ont également souligné leur vive préoccupations à l’égard des programmes balistiques de l’Iran et de la Syrie.

Les États se sont également félicités que 171 pays aient voté en faveur de la résolution biennale du HCOC (adoptée en décembre 2018), ce qui constitue un record par rapport aux résolutions précédentes sur le Code.

Un événement parallèle organisé par la Fondation pour la Recherche stratégique (FRS) et financé par l’UE s’est tenu lundi 3 juin afin de mettre en perspective les liens entre le Code de conduite de La Haye et la sécurité spatiale.

JPEG

Plus d’informations

Dernière modification : 05/06/2019

Haut de page