France : Publication du plan national "Accident nucléaire ou radiologique majeur"

A la suite de l’accident de la centrale de Fukushima-Daiichi en mars 2011, le Gouvernement français a jugé indispensable de tirer tous les enseignements possibles en matière de prévention et de réaction face à un accident nucléaire ou radiologique majeur. Il a donc élaboré le plan national "Accident nucléaire ou radiologique majeur" publié le 3 février 2014.

Ce nouveau plan complète les mesures des plans particuliers d’intervention existant déjà pour prendre en compte des hypothèses qui nécessiteraient une réponse de l’Etat au niveau national. Il vise également à renforcer la sécurité de la population en cas d’accident grave survenant hors de nos frontières et répond à l’éventualité d’accidents de transport de matières radioactives, y compris en mer.

Ce plan a été élaboré sous l’égide du secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale, par l’ensemble des ministères, mais aussi l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et l’ASND (Autorité de sûreté nucléaire défense), l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, expert des pouvoirs publics, ainsi que les trois exploitants EDF, le CEA et AREVA.
La gestion d’une crise nucléaire nécessite la participation et la coordination de tous les acteurs, chacun dans son domaine de responsabilité.

Pour en savoir plus sur le nouveau plan consultez :

Pour en savoir plus sur le risque nucléaire, consultez :

Dernière modification : 06/02/2014

Haut de page