Conférence ministérielle de l’AIEA sur la sûreté nucléaire

A l’initiative du Directeur Général de l’AIEA, M. Amano, une Conférence ministérielle sur la sûreté nucléaire s’est tenue à Vienne du 20 au 24 juin 2011, question qui revêt pour la France une importance majeure.

La délégation française était conduite par la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a présidé le Séminaire ministériel sur la sûreté nucléaire du 7 juin à Paris ayant réuni 33 pays.

Cette Conférence internationale a été présidée par SE l’Ambassadeur Antonio Guerreiro, Représentant Résident du Brésil auprès de l’AIEA. Elle a eu pour objectif :
-  de faire l’analyse de l’accident de Fukushima, ainsi qu’un retour d’expérience en vue d’en tirer les enseignements et de renforcer la sûreté nucléaire dans le monde à tous les niveaux (opérateurs, pouvoirs publics, autorités de sûreté et leur support technique) ;
-  d’évaluer et de réviser le cadre juridique et normatif de l’Agence en la matière, et notamment via les conventions pertinentes ;
-  d’examiner les moyens destinés à renforcer l’intervention en cas d’accidents et d’urgences nucléaires (coopération entre l’Agence et les États membres).

Le rapport et les résultats de la mission d’experts internationaux envoyée par l’AIEA du 24 mai au 2 juin au Japon pour évaluer la situation de la centrale de Fukushima-I, ont notamment été présentés lors de la Conférence.

Lors de la Conférence, les ministres se sont accordés sur une déclaration ministérielle fixant les objectifs d’un plan d’action confié à l’AIEA, dont le projet sera élaboré par le Directeur général avant d’être soumis à ses organes décisionnels.

Vraie NKM - PNG

PDF - 30.4 ko
Déclaration de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet
(PDF - 30.4 ko)
PDF - 22 ko
Statement of Mrs Nathalie Kosciusko-Morizet
(PDF - 22 ko)

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page