Réunion exceptionnelle des parties au protocole de Montréal (Vienne, 15-23 juillet 2016)

JPEG

Le Protocole de Montréal adopté en 1987 pour lutter contre la destruction de la couche d’ozone constitue l’un des grands succès de l’action multilatérale en matière d’environnement. Ratifié par 197 Etats, cet instrument a permis l’interdiction progressive de plusieurs générations de substances appauvrissant la couche d’ozone qui, grâce la mise en œuvre de ce protocole, est en voie de reconstitution et devrait retrouver en 2050 le niveau qui était le sien au début des années 1980.

Toutefois, l’utilisation massive d’hydrofluorocarbures (HFC) comme substituts aux substances appauvrissant la couche d’ozone s’est révélée avoir des conséquences très néfastes du point de vue du réchauffement climatique. Les HFC utilisés comme substituts dans les dispositifs de réfrigération et de climatisation sont en effet de puissants gaz à effet de serre qui, si rien n’est entrepris, pourraient constituer 20% de la somme totale des gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

C’est pourquoi les Parties au protocole de Montréal ont adopté en novembre 2015 la « Feuille de route de Dubaï sur les hydrofluorocarbures » (Décision XXVII/1) prescrivant d’examiner les conditions et modalités suivant lesquelles le protocole de Montréal peut être amendé afin de réduire le niveau de production et de consommation des HFC.

La France souhaite que la réunion extraordinaire des parties qui se tient à Vienne les 22 et 23 juillet 2016 permette d’aboutir à la finalisation d’un projet d’amendement consolidé et ambitieux, tenant compte des situations nationales et des besoins de chaque pays. L’adoption formelle d’un tel amendement dès la 28e réunion des parties à Kigali en octobre 2016 représenterait une avancée majeure dans la lutte contre le changement climatique ainsi qu’un signal très positif à quelques semaines de l’ouverture de la 22e conférence des parties à la convention cadre des Nations unies contre le changement climatique (COP22), organisée à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

En savoir plus :

Dernière modification : 20/07/2016

Haut de page