Campagne "Ecoutez d’abord" de l’ONUDC

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et des mesures de confinement prises dans de nombreux pays à travers le monde, l’ONUDC relance sa campagne de prévention visant à sensibiliser et conseiller les parents et adultes impliqués dans la garde et l’éducation d’enfants et d’adolescents afin de les aider à faire face à la situation actuelle et favoriser un développement sain et sécure des enfants et adolescents.

PNGEnglish version available here

JPEG

Historique et concept de la campagne

Lancée en marge de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le problème mondial des drogues tenue à New York en 2016, la campagne « Ecoutez d’abord » (« Listen First » en anglais) est une initiative portée par les gouvernements de la France et de la Suède, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cette campagne, fondée sur la science, vise à sensibiliser et soutenir les parents et la communauté d’adultes entourant de près les enfants et les jeunes (familles, éducateurs, enseignants, professionnels de santé et de la prévention) afin de renforcer leurs compétences psychosociales et de favoriser le bien-être et le bon développement des enfants et des jeunes. Elle contribue ainsi à prévenir, dès le plus jeune âge, le développement de comportements violents, de conduites addictives ou encore de l’usage de drogues.

Cette initiative met tout particulièrement l’accent sur l’importance de l’écoute des enfants et des adolescentes par les adultes qui les entourent. Le concept d’écoute bienveillante est au cœur de la campagne, basée sur des études scientifiques, notamment les dernières découvertes en neurosciences. Ces dernières montrent que porter de l’attention aux jeunes, les complimenter et éviter toute forme de violence verbale permet non seulement de prévenir le développement de comportements addictifs, de la violence et de l’usage de drogues, mais aussi d’accroître significativement le bien-être des populations.

Implication de la France

La campagne, développée par l’ONUDC en partenariat avec l’OMS, continue d’être soutenue par la France à travers la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), placée sous l’autorité du Premier ministre français, qui assure son financement.

La MILDECA soutient également le programme « Strong Families » mis en œuvre par l’ONUDC qui s’adresse à des familles particulièrement vulnérables (réfugiés, déplacés, milieux défavorisés) et vise, notamment à travers des formations de formateurs, à soutenir les parents et adultes impliqués dans la garde et l’éducation d’enfants et d’adolescents en les aidant à renforcer leurs compétences psychosociales et leurs échanges avec ces enfants ou adolescents. Il s’agit ainsi d’une déclinaison pratique et plus ciblée de la campagne « Ecoutez d’abord ». Les contributions françaises permettent plus particulièrement à l’ONUDC de développer ce programme en Afrique de l’ouest, notamment au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Évolution de la campagne dans le contexte de la pandémie de COVID-19

La pandémie actuelle de COVID-19 a conduit un grand nombre de gouvernements à prendre des mesures de confinement. Ces circonstances inédites pour beaucoup de familles peuvent être sources de stress et de bouleversements organisationnels et émotionnels aussi bien pour les enfants que pour les parents. L’équilibre peut ainsi être plus difficile à trouver entre le travail quand il est encore possible, les tâches ménagères et l’éducation des enfants. Les autorités de nombreux pays, dont la France, constatent également une aggravation des violences domestiques liée au confinement des populations, certaines pouvant avoir des conséquences tragiques.

En réaction à cette situation sans précédent, l’ONUDC a donc relancé la campagne « Ecoutez d’abord » en l’adaptant et en mettant en ligne des documents spécifiques destinés notamment aux parents. Ces documents visent à prévenir des comportements violents et à fournir aux parents ou personnes en charge d’enfants et d’adolescents des conseils et outils afin de les aider à faire face à la situation actuelle en écoutant et en parlant avec leurs enfants et en préservant au sein de leur foyer une forme d’équilibre propice aux bouleversements relationnels.

Pour en savoir plus :

Dernière modification : 31/05/2020

Haut de page