AIEA : visites françaises sur le site des laboratoires de Seibersdorf (mars 2016).

En marge du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA, Monsieur Frédéric JOURNÈS, Gouverneur pour la France auprès de l’AIEA, Directeur des Relations Internationales du CEA, s’est rendu le 10 mars 2016 sur le site de Seibersdorf pour visiter les Laboratoires de l’AIEA. Les laboratoires de Seibersdorf, dont les principales activités ont été présentées au cours de la visite, ont été construits en 1962 et, depuis cette date, n’ont pas connu de programme de remise à niveau d’importance. Sous l’impulsion du Directeur Général Yukiya AMANO, le programme ReNuAL (Renovation of the Nuclear Applications Laboratories) a été lancé afin de permettre la construction de nouveau bâtiments, la rénovation des bâtiments existants ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements pour remplacer les instruments les plus anciens et les plus fragiles. Ce programme, d’un coût total de 14,1 millions d’euros et pour lequel la France vient d’annoncer une contribution financière, doit s’achever en décembre 2017.

JPEG

C’est également à la fin du mois de mars 2016 qu’une délégation de l’Institut Nationale de la Recherche Agronomique (INRA), conduite par son Président Directeur Général, François HOUILLER, s’est rendue à Seibersdorf pour échanger sur les activités respectives des deux organisations. Cette visite, particulièrement riche, a notamment mis en lumière les travaux de la division FAO/AIEA à Seibersdorf sur la lutte contre les insectes nuisibles (mouches du fruit, moustique dans la lutte contre le virus ZIKA ou le paludisme) ainsi que les derniers développements sur l’amélioration de la traçabilité alimentaire ou encore le développement de cultures par mutation radio induite. Fondée en 1945, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a joint ses effort à ceux de l’AIEA, depuis 1964, au sein d’une division mixte qui s’appuie sur l’utilisation, la promotion et l’aide à la diffusion des techniques nucléaires.

JPEG
JPEG
La Division mixte FAO/AIEA

C’est en 1964 que la FAO (Food & Agriculture organisation of the United Nations) et l’Agence internationale de l’Énergie Atomique firent le choix visionnaire de fusionner leurs mandats afin de créer la division mixte FAO/AIEA. L’objectif était d’utiliser les ressources et les talents des deux organisations pour développer et adapter les technologies nucléaires et les technologies associées pour assister leurs États membres dans la résolution de problèmes dans le domaine de l’alimentation et de l’agriculture.
Toutes les activités des laboratoires FAO/AIEA sont dirigées par la demande, en réponses aux besoins spécifiques et aux requêtes des Etats Membres. Les missions des laboratoires sont centrée sur :

  • La recherche appliquée et le développement : les activités de recherche des laboratoires sont reliées au projets de recherche coordonnés (CRPs, coordinated research project) et aux projets de coopération technique. Les laboratoires fournissent des solutions innovantes essentielles face aux défis mondiaux du développement de l’agriculture ;
  • La formation continue et l’accueil de stagiaires : ces activités portent principalement sur le transfert de technologie. Près de 90 % des activités de formation des laboratoires sont réalisées dans les États membres. Cela inclut plusieurs centaines de stagiaires par an, avec l’objectif global de construire durablement une expertise au sein de chaque État membre.
  • Les services techniques et d’analyses : ces activités incluent, parmi d’autres, les tests de radio-sensibilité afin de déterminer les doses optimisées de rayons X ou gamma , la réalisation de traitement par mutation induite par rayons gamma ou rayons X, la réparation ou la maintenance d’équipements.
    Les 5 laboratoires basés à Seibersdorf sont un modèle unique dans le système des nations unies, jouant un rôle pivot pour :

PNGInsect Pest Control Laboratory
Combattre des insectes ravageurs spécifiques grâce à un mécanisme de contrôle de la reproduction sur l’insecte spécifié (Technique de l’Insecte Stérile)

JPEGAnimal Production and health Laboratory
Renforcer la sécurité alimentaire grâce à un productivité amélioré des troupeaux, la biodiversité et le contrôle des maladies animales entre espèces.

JPEGPlant Breeding and Genetics Laboratory
Accélérer la biodiversité grâce à la culture d’espèces mutantes afin d’améliorer leur résistance et leur résilience, conformément à la géographie locale des cultures.

JPEGSoil and Water Management nad Crop Nutrition Laboratory
Optimiser la gestion des sols et améliorer l’utilisation efficace de l’eau à destination agricole pour une agriculture intelligente face au changement climatique, de même que l’amélioration la préparation de la gestion de crise face à une urgence nucléaire.

JPEGFood and Environmental Protection Laboratory
Soutenir les États membres dans l’établissement d’une traçabilité efficace de l’alimentation et la mise en œuvre de systèmes de contrôle des contaminants en soutien à la sécurité alimentaire.

JPEG
JPEG

Aller plus loin :

Dernière modification : 29/09/2016

Haut de page