AIEA : visite de Yukiya Amano en Nouvelle-Calédonie

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), M. Yukiya Amano, a effectué un déplacement à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie le 27 juillet 2017.

JPEG

Participation à la 10e Conférence de la Communauté du Pacifique

Ce déplacement a été l’occasion pour le directeur général de participer, à l’invitation de la Communauté du Pacifique (CPS), à la 10e conférence de cette organisation qui fête cette année ses 70 ans d’existence et dont le siège se trouve à Nouméa. Il a notamment présenté dans cette enceinte l’accord de coopération conclu à Vienne le 7 juin 2017 entre la CPS et l’AIEA aux fins d’encourager le développement des technologies nucléaires au bénéfice du développement durable.
La Communauté du Pacifique (CPS) est en effet la principale organisation intergouvernementale d’assistance scientifique et technique visant à soutenir le développement durable dans la région Pacifique. Œuvrant en Océanie, la CPS a été fondée en 1947 par le traité de Canberra, par l’Australie, les États-Unis, la France, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Depuis ses origines, l’une des missions principales de la CPS est « d’encourager et de renforcer la coopération internationale en promouvant le bien-être économique et social des populations » des pays du Pacifique. Dans la poursuite d’un développement durable au bénéfice des Océaniens, la CPS travaille dans plus de 25 secteurs. Elle est réputée pour son travail de recherche et d’innovation au service du développement dans des domaines tels que les pêches, la santé publique, les géosciences, l’énergie, le changement climatique, les droits de l’Homme, les statistiques ou la conservation génétique des plantes pour l’alimentation et l’agriculture.

Entretien en français de Monsieur Amano avec l’Agence Presse Pacifique, sur les utilisations de la technologie nucléaire dans l’amélioration des cultures

Visite du Centre de radiothérapie de Nouvelle-Calédonie

Yukiya Amano a également visité le Centre de radiothérapie de Nouvelle-Calédonie (CRNC), en compagnie du directeur général adjoint de la Communauté du Pacifique, M. Cameron Diver. Cette visite fut l’occasion d’échanges sur l’intégration du centre de radiothérapie de Nouvelle-Calédonie dans l’environnement régional du Pacifique sud et sur l’assistance pouvant être fournie par l’AIEA en matière de suivi des équipements, de formation des personnels, de radioprotection, etc.

JPEG JPEG

Le centre de radiothérapie centralise les principales forces vives du traitement du cancer en Nouvelle-Calédonie et héberge le réseau d’oncologie (ONCO NC) ainsi que les réunions de concertations pluridisciplinaires de cancérologie (RCP). S’y trouvent rassemblées les spécialités de gynécologie, urologie, ORL-CCF, endocrinologie, gastro-entérologie et pneumologie. Le positionnement du projet est une offre complémentaire dans la prise en charge thérapeutique du cancer sur le territoire approuvé par l’ensemble de la communauté médicale et qui viendra s’intégrer à l’offre en médecine nucléaire de la future clinique île Nou Magnin. Le centre sera doté de deux accélérateurs de particule, nouveaux en Nouvelle-Calédonie, d’un scanner dédié et d’un matériel de contention et de contrôle qualité.

JPEG

Aller plus loin

Dernière modification : 13/09/2017

Haut de page