AIEA/électronucléaire - Formation pour les pays nouveaux entrants programme

L’AIEA a organisé, en collaboration avec Électricité de France (EDF) et avec soutien de nombreux acteurs de la filière nucléaire française, une formation sur l’établissement d’une position nationale dans la perspective du lancement d’un nouveau programme électronucléaire, qui s’est tenue du 28 au 30 septembre.

L’AIEA a organisé, en collaboration avec Électricité de France (EDF) et avec soutien de nombreux acteurs de la filière nucléaire française, une formation sur l’établissement d’une position nationale dans la perspective du lancement d’un nouveau programme électronucléaire, qui s’est tenue du 28 au 30 septembre. Les contraintes liées à la pandémie de COVID-19, ont amené les organisateurs à opter pour un format virtuel inédit.

Dans un format de trois séances de deux heures chacune, 18 intervenants se sont succédé pour présenter les facettes et enjeux de l’établissement d’une position nationale sur l’énergie nucléaire, en s’appuyant particulièrement sur l’analyse économique du nucléaire.

JPEG

Outre l’AIEA et EDF, de nombreux organismes sont intervenus, dont l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE-AEN), l’association nucléaire mondiale (WNA) et l’Institut européen de formation et de tutorat en matière de sûreté nucléaire (ENSTTI). Aux côté d’autres experts internationaux finlandais et hongrois notamment, la filière française était mobilisée pour partager son expertise, avec la participation d’entreprises comme Orano, Assystem et Framatome. L’événement a permis à 21 représentants issus de 15 pays de bénéficier de cette formation à distance.
Le cours faisait partie d’un projet de coopération technique de l’AIEA connu sous le nom de programme INIT (Integrated Nuclear Infrastructure Training). INIT est une initiative conçue pour aider les pays à prendre une décision éclairée sur l’opportunité d’introduire l’énergie nucléaire dans leur mix énergétique et dans le renforcement des capacités pour développer les compétences nécessaires pour un programme électronucléaire sûr et durable. Depuis plusieurs années, la France contribue financièrement à ce projet mis en œuvre dans le cadre du programme de coopération technique de l’AIEA.

« L’objectif principal de cette formation est de donner aux participants la capacité de comprendre et d’analyser différents aspects de l’économie d’un programme électronucléaire », a déclaré Mme Anne Lazar Sury, gouverneur pour la France auprès de l’AIEA et directrice des relations internationales au Commissariat aux énergies alternatives et à l’énergie atomique (CEA). « Il vise à présenter une vue d’ensemble des principaux aspects qui devront être intégrés dans les premières phases afin de permettre des décisions éclairées et de mettre en œuvre avec succès ce type de projet. »

Cette formation à distance s’inscrit dans le cadre de la formation de l’AIEA organisée en France depuis 2017 sur l’économie d’un projet électronucléaire. La prochaine édition de cette formation se tiendra en présentiel en 2021.

Pour en savoir plus :

https://www.iaea.org/newscenter/news/iaea-virtual-training-helps-countries-develop-a-national-position-for-a-new-nuclear-power-programme

Dernière modification : 17/11/2020

Haut de page