AIEA : Conseil des Gouverneurs du 13 au 17 septembre 2010

Le Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique s’est tenu du 13 au 17 septembre 2010.
Le Directeur général de l’Agence a ouvert son discours liminaire avec un rappel de l’engagement qu’il a pris aux cérémonies d’Hiroshima et de Nagasaki pour un monde sans arme nucléaire. De son point de vue, l’Agence pouvait faciliter le désarmement via la vérification nucléaire, soutenir la création de nouvelles zones exemptes d’arme nucléaire, renforcer les activités de garantie, et soutenir les Etats dans leur lutte contre le terrorisme.

M. Amano a également annoncé la participation d’experts de haut niveau au Forum scientifique sur la lutte contre le cancer dans les pays en développement, qui se déroulera du 21 et 22 septembre 2010 en marge de la Conférence générale.


Points à l’ordre du jour :

  • Demande d’admission du Royaume du Swaziland à l’AIEA
  • Rapport sur l’exécution du programme pour 2008-2009

Le Conseil a fait part de sa satisfaction quant aux activités de l’Agence évoquées dans le rapport.

  • Sûreté

Le Conseil a adopté des mesures pour renforcer la coopération internationale dans les domaines de la sûreté nucléaire et
radiologique et de la sûreté du transport et des déchets.

  • Sécurité nucléaire

Le Conseil a discuté de nouvelles mesures en matière de sécurité nucléaire, y compris les mesures de protection contre le terrorisme nucléaire et radiologique. Il a en outre approuvé le rapport sur la sécurité nucléaire 2010.

PDF - 14.7 ko
Déclaration de la France sur la sécurité nucléaire
(PDF - 14.7 ko)
  • Renforcer les activités de l’agence en lien avec les sciences, les technologies et les applications nucléaires.

Le Conseil des Gouverneurs a examiné les activités de l’AIEA en matière d’applications électronucléaires et d’applications nucléaires pour la santé humaine, l’alimentation et l’agriculture, les ressources en eau et l’environnement.

PDF - 13.9 ko
Déclaration de la France sur le renforcement des activités de l’Agence (électronucléaire)
(PDF - 13.9 ko)
PDF - 8.8 ko
Déclaration de la France sur le renforcement des activités de l’Agence (nucléaire)
(PDF - 8.8 ko)
  • Vérification nucléaire

Le rapport 2010 sur la mise en place des garanties a été approuvé par le Conseil.

République Populaire et Démocratique de Corée

Le Directeur général a publié un rapport sur le mise en œuvre de l’accord sur les garanties en République de Corée du Nord. Cependant, l’absence des inspecteurs de l’AIEA dans ce pays ne permet plus à l’agence d’assurer sa mission de vérification des installations nucléaires. M. Amano, le Directeur général de l’AIEA a de nouveau appelé la Corée du Nord à s’engager dans la voie de la dénucléarisation.

Iran

L’AIEA a présenté un nouveau rapport sur la mise en place des garanties en Iran. Celui-ci dresse le constat suivant : en dépit des appels de la communauté internationale, l’Iran poursuit des programmes d’enrichissement et d’eau lourde qui ne sont justifiés par aucun usage pacifique crédible. De ce fait,l’Union européenne a réaffirmé la nécessité d’appliquer la résolution 1929 adoptée le 9 juin 2010, qui impose de nouvelles sanctions à l’Iran.

PDF - 68 ko
EU statement about the implementation of the NPT safeguards in Iran
(PDF - 68 ko)
PDF - 60.5 ko
Déclaration du groupe E3 sur la mise en oeuvre de l’accord sur les garanties en Iran
(PDF - 60.5 ko)
PDF - 59.7 ko
Statement of the E3 group about the safeguards in Iran
(PDF - 59.7 ko)

Syrie

M. Amano a présenté un nouveau rapport sur l’application de l’accord des garanties en Syrie. Il insiste sur l’insuffisante coopération de ce pays avec l’AIEA, notamment en ce qui concerne les installations nucléaires de Dair Alzour. Il indique également qu’un plan d’action a été agréé afin d’analyser les résultats des inspections. Dans le cadre de ce plan, les inspecteurs de l’AIEA seront probablement autorisés à accéder au site de Homs.

PDF - 12.3 ko
Déclaration de l’UE sur la mise en oeuvre de l’accord sur les garanties en Syrie
(PDF - 12.3 ko)

Moyen-Orient

Le Directeur général a publié deux rapports : l’un sur l’application des garanties au Moyen-Orient et le second sur les capacités nucléaires israéliennes.

PDF - 13.4 ko
EU statement about the Israeli Nuclear Capabilities Report
(PDF - 13.4 ko)
  • Divers

    L’Union européenne a réaffirmé l’importance des approches multilatérales pour le cycle du combustible nucléaire. La création d’une banque de combustible faiblement enrichi permettra de renforcer la sécurité énergétique et de lutter contre la prolifération nucléaire.

PDF - 13.7 ko
EU statement on any other business
(PDF - 13.7 ko)

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page