AIEA : Conseil des Gouverneurs de septembre 2009

Le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA s’est tenu du 7 au 10 septembre 2009.

Ce Conseil a notamment débattu des mesures pour renforcer la sûreté et la sécurité nucléaire et a examiné le rapport sur les applications nucléaires. Le Conseil s’est ensuite penché sur les questions de vérification nucléaire en Corée du Nord, en Iran, en Syrie et au Moyen Orient. Le thème des assurances multilatérales de fourniture de services du cycle a également été abordé. Enfin, le Conseil a rendu hommage au Directeur général de l’AIEA, Le Dr El Baradei, dont les fonctions se terminent à la fin du mois de novembre.

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour :

Déclaration liminaire du Directeur général

Dans son discours d’ouverture, le Dr ElBaradei s’est réjoui des progrès effectués dans la mise en place de programmes globaux de lutte contre le cancer. Il a ensuite exprimé son inquiétude quant à la pénurie d’isotopes médicaux, du fait des difficultés rencontrées dans la production de molybdenum-99.

Le Directeur général a également noté une augmentation de la demande d’assistance technique en matière d’énergie nucléaire, notamment de la part de pays lançant ou relançant leurs programmes d’énergie nucléaire, et ce malgré la crise économique mondiale. Les prévisions de l’Agence quant à la capacité électronucléaire d’ici à 2030 ont été revues à la hausse (entre 511 et 807 GW(e), soit plus du double de la capacité actuelle) . M ElBaradei a par ailleurs à nouveau défendu le projet de création d’une banque AIEA d’uranium faiblement enrichi (UFE).

Enfin, il a appelé l’Iran et la Syrie à coopérer davantage avec l’AIEA, dans le cadre de la mise en œuvre de leur accord de garanties.

Sources : Introductory Statement to the Board of Governors

Mesures pour renforcer la coopération internationale dans les domaines de la sûreté nucléaire et radiologique et de la sûreté du transport et des déchets

Les intervenants ont mis l’accent sur le rôle important que doit jouer l’AIEA dans ce domaine.

PDF - 21.5 ko
Déclaration française
(PDF - 21.5 ko)
PDF - 29.1 ko
Déclaration européenne
(PDF - 29.1 ko)

Sécurité nucléaire : mesures de protection contre le terrorisme nucléaire

Les nombreuses délégations qui se sont exprimées ont souligné l’importance majeure de la sécurité nucléaire dans le contexte actuel de la renaissance nucléaire.

Le Conseil a donné son accord pour le nouveau plan de travail pluriannuel de l’Agence dans ce domaine.

PDF - 14.7 ko
Déclaration française
(PDF - 14.7 ko)
PDF - 32.9 ko
Déclaration européenne
(PDF - 32.9 ko)


Pour plus d’informations : Nuclear security, new directions for the 21st century

Renforcement des activités de l’Agence concernant les sciences, la technologie et les applications nucléaires

Ce point s’articule autour de deux grandes thématiques : l’électronucléaire et les autres applications nucléaires. Certaines activités de l’Agence ont été particulièrement louées dont l’assistance à la mise en place de programmes électronucléaires, le programme d’action pour la cancerothérapie (PACT) et le lancement du programme conjoint de lutte contre le cancer entre l’AIEA et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

PDF - 21.9 ko
Déclaration française
(PDF - 21.9 ko)

Application des Garanties en Corée du Nord, en Iran et en Syrie

Ce Conseil a aussi permis d’examiner les rapports du Directeur général de l’AIEA sur la Corée du Nord, la Syrie, l’Iran et le Moyen Orient.

  • Corée du Nord
PDF - 29.5 ko
Déclaration européenne
(PDF - 29.5 ko)


  • Iran
PDF - 61.1 ko
Déclaration E3 (Allemagne, France et Royaume-Uni)
(PDF - 61.1 ko)
PDF - 33.3 ko
Déclaration européenne
(PDF - 33.3 ko)


  • Syrie
PDF - 28.4 ko
Déclaration européenne
(PDF - 28.4 ko)


Assurances de fourniture

Les Etats membres ont à nouveau discuté des trois projets qui avaient été présentés au Conseil des Gouverneurs de juin :

  • la banque AIEA d’uranium faiblement enrichi (UFE), à laquelle l’Union européenne a accepté de participer à hauteur de 25 millions d’euros,
  • le projet de banque d’UFE, présenté par la Russie,
  • le sanctuaire multilatéral d’enrichissement proposé par l’Allemagne.
PDF - 26.7 ko
Déclaration européenne
(PDF - 26.7 ko)


Pour plus d’information : Multilateral approaches to the fuel cycle

Hommage au Directeur général

JPEG

Le Conseil des gouverneurs a proposé que Mohamed ElBaradei porte à l’avenir le titre de "Directeur général Emérite". Ce titre honorifique avait déjà été attribué aux deux précédents chefs de l’agence, les Suédois Sigvard Eklund (1961-1981) et Hans Blix (1981-1997).

Les gouverneurs de l’AIEA ont également exprimé leur "sincère gratitude et estime envers M. ElBaradei" pour son engagement pour "la paix et la sécurité internationales".

La décision doit être formellement adoptée la semaine prochaine lors de la Conférence Générale de l’Agence.

PDF - 28.5 ko
Déclaration européenne
(PDF - 28.5 ko)

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page