AIEA : Conseil des Gouverneurs de septembre

Le Conseil des Gouverneurs de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) s’est tenu du 22 au 25 septembre à Vienne. Etaient à l’ordre du jour les questions relatives au budget, aux missions de vérification (garanties) , aux applications nucléaires , à la sûreté et la sécurité nucléaires, ainsi que les questions relatives à la gestion et à l’avenir de l’Agence. La France a effectué plusieurs interventions en tant que présidence de l’Union européenne.

Le débat s’est ouvert avec une déclaration liminaire du Directeur général, M. ElBaradei.

Les points suivants ont ensuite été abordés :

Point 1 : Mise à jour du budget de l’Agence pour 2009

La mise à jour du projet de budget de l’Agence pour 2009 a été soumise au Conseil. On y note notamment les modifications suivantes :

  • augmentation due aux nouvelles activités de vérification en Inde ;
  • réduction par l’application des modifications apportées au barème des traitements des fonctionnaires sur la base d’une recommandation de la Commission de la fonction publique internationale.

->déclaration européenne

Point 2 : Sûreté nucléaire et radiologique

Les Etats membres du Conseil ont exprimé leur soutien aux activités de renforcement du régime de sûreté nucléaire et radiologique. En outre, de nombreux Etats membres ont souligné l’importance de la question de la gestion des déchets radioactifs et des activités de l’AIEA dans ce domaine.

->déclaration européenne

Point 3 : Sécurité nucléaire

Le Conseil des Gouverneurs a félicité l’AIEA pour la mise en place de ses activités dans le domaine de la sécurité nucléaire, notamment son Plan Sécurité Nucléaire 2006-2009. Un appui particulier a été exprimé en faveur des actions effectuées pour le renforcement des instruments internationaux, comme la Convention internationale pour la suppression des actes de terrorisme nucléaire.

-> déclaration européenne

Point 4 : Sciences, technologie et applications nucléaires

PDF - 28.5 ko
Déclaration française
(PDF - 28.5 ko)


  • Applications nucléaires pour la santé humaine, l’alimentation et l’agriculture, les ressources en eau et l’environnement : de nombreux développements ont également été soulignés dans ces domaines, son importance ne diminuant pas face à l’augmentation des demandes concernant les applications électronucléaire.
PDF - 9.8 ko
Déclaration française
(PDF - 9.8 ko)

Point 5 : Vérification nucléaire

Un accord de garantie avec le Qatar ainsi qu’un protocole additionnel avec le Lesotho et l’Irak ont été approuvés par le Conseil. Les spécificités propres à l’application des garanties en République populaire démocratique de Corée, en République islamique d’Iran, en Libye et en Syrie ont également été abordées.

-> déclarations européennes : Irak, République populaire démocratique de Corée, République islamique d’Iran, Libye, Syrie

PDF - 76.5 ko
Iran - Déclaration des E3/UE (Allemagne, France, Royaume-Uni et Secrétariat du Conseil de l’Union européenne)
(PDF - 76.5 ko)


Point 6 : Rapport de la Commission de personnalités sur l’avenir de l’Agence

Enfin, les Etats membres se sont exprimés sur le Rapport de la Commission de personnalités sur l’avenir de l’Agence.

-> déclaration européenne

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page