AIEA - Conseil des Gouverneurs de novembre

Le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA s’est tenu les 27 et 28 novembre, à la suite du Comité de l’Assistance et de la Coopération Technique (CACT).

Le débat s’est ouvert avec une déclaration liminaire du Directeur général, M. ElBaradei.

Les points suivants ont ensuite été abordés :

Point 1 : Coopération technique - rapport du CACT
Le conseil de gouverneurs a adopté le rapport du CACT sur le programme de coopération technique pour 2009-2011.
Dans ce cadre, l’Union européenne a rappelé son attachement à la coopération technique, dont elle est le principal contributeur. Elle a également insisté sur l’importance d’une approche partenariale, de la transparence et de la recherche d’efficacité et a demandé plus de clarté sur la manière dont sont conduit les projets de coopération technique dans le domaine de l’énergie nucléaire.

- > déclaration européenne

Point 2 : Application des garanties
Un protocole additionnel avec la Zambie a été approuvé par le Conseil.

Concernant l’application des garanties en République populaire démocratique de Corée (RPDC), l’Union européenne a souligné le rôle essentiel de l’AIEA dans les prochaines étapes du processus de vérification.

- > déclaration européenne

Sur l’Iran, de nombreux Etats membres ont exprimé des inquiétudes face à l’absence de coopération iranienne avec l’AIEA sur les possibles dérives militaires de son projet et à la violation par l’Iran des résolutions du Conseil de sécurité des NU et du Conseil des gouverneurs.

- >déclaration européenne

Enfin le Conseil a débattu du rapport du Directeur général de l’AIEA sur la Syrie. Aucun consensus n’a malheureusement pu être trouvé pour que ce rapport soit rendu public.

- > déclaration européenne

Point 3 : autres questions
Enfin, l’Union européenne a également exprimé ses positions sur l’avenir de l’Agence et exposé les développements récents intervenus dans l’Union sur l’énergie nucléaire.

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page