AIEA : Conseil des Gouverneurs (2-5 juin 2014)

Le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA se réunit à Vienne du 2 au 5 juin pour traiter notamment des activités menées par l’Agence durant l’année 2013 et de son programme de coopération technique. La mise en œuvre des garanties en République islamique d’Iran, en République populaire démocratique de Corée et en République arabe syrienne figure également à l’ordre du jour.

Ouvert par un discours du Directeur Général, le Conseil des Gouverneurs aborde successivement les points suivants :

Rapport annuel

Le projet de Rapport annuel pour 2013 est soumis au Conseil. Ce rapport propose une analyse thématique des activités menées par l’Agence dans le contexte des faits marquants survenus au cours de l’année.

Coopération technique

Le Conseil a été saisi du rapport sur les activités de coopération technique de l’Agence pour 2013. Ce rapport décrit les réalisations du programme de coopération technique et fait le point sur l’exécution et la gestion financière du programme.

Programme et budget

Le Conseil a reçu le rapport du Comité du programme et du budget qui s’est tenu en mai 2014. C’est sur cette base que le Conseil va se prononcer sur le projet de budget de l’AIEA pour 2015, avant validation par la 58ème Conférence Générale en septembre 2014.

Garanties

Plusieurs points à l’ordre du jour concernent la vérification nucléaire et plus particulièrement : le rapport sur l’application des garanties pour 2013 ; l’application des garanties en République populaire démocratique de Corée ; la mise en œuvre de l’accord de garanties TNP et des dispositions pertinentes des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU en République islamique d’Iran ; la mise en œuvre de l’accord de garanties TNP en République arabe syrienne.

Transports

La France, qui assure le Présidence du groupe informel de dialogue entre Etats côtiers et Etats transporteurs ou expéditeurs de matières radioactives pour la période 2013-2014 porte devant le Conseil une déclaration au nom du groupe qui présente les développements très positifs du dialogue depuis 2013.

Le groupe informel de dialogue entre Etats côtiers et transporteurs ou expéditeurs a été établi à l’issue de la Conférence de l’AIEA sur la sûreté et la sécurité des transports de matières radioactives de 2003 et vise à accroître la compréhension mutuelle, la confiance et la communication sur les transports maritimes sûrs de matières radioactives, tout en tenant compte des contraintes liées à la nécessaire confidentialité pour des raisons de sécurité.

Dernière modification : 27/10/2014

Haut de page