AIEA : Conférence internationale sur la coopération technique (Vienne, 30 mai-1er juin 2017)

La première conférence internationale consacrée au programme de coopération technique de l’AIEA se tient à Vienne du 30 mai au 1er juin 2017. Elle a pour objet de mettre en exergue la manière dont les technologies et usages pacifiques du nucléaire concourent à la réalisation des objectifs de développement durable.

La conférence internationale consacrée au programme de coopération technique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) se tient à Vienne du 30 mai au 1er juin 2017. Intitulée « Soixante ans de contribution au développement », cette conférence – la première du genre – a pour objet de mettre en exergue la manière dont les technologies et usages pacifiques du nucléaire concourent à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). Un important évènement parallèle consacré aux « Enjeux francophones de la coopération technique sera organisé en marge de la conférence.

En l’illustrant de nombreux exemples concrets de projets d’assistance aux Etats membres de l’AIEA, cette conférence permettra de démontrer l’apport décisif des technologies nucléaires au développement durable dans de multiples domaines tels que la santé humaine et la nutrition, la sécurité alimentaire, la qualité de l’eau et l’environnement, le soutien à une industrie innovante, la planification énergétique, la sûreté nucléaire et la radioprotection.

Par ailleurs, avec la participation de plus d’un millier d’experts et de représentants des Etats membres et d’institutions tierces, la conférence sera l’occasion de s’interroger sur les moyens de renforcer les partenariats entre l’AIEA et les autres parties prenantes du développement durable et de s’interroger sur les évolutions du programme de coopération technique.

Des experts français du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) interviendront pendant cette conférence, notamment sur les applications agricoles, les applications industrielles et sur les apports de la science au développement. Par ailleurs, l’ambassadeur Jean-Louis Falconi, représentant permanent de la France auprès des Nations unies et des organisations internationales à Vienne interviendra le 1er juin au matin sur la question de la consolidation des partenariats bilatéraux et multilatéraux au service du développement durable. Il rappellera notamment le soutien financier et institutionnel de la France au programme de coopération technique de l’AIEA et esquissera des pistes en faveur de coopérations avec de nouveaux partenaires.

En savoir plus :

Dernière modification : 30/05/2017

Haut de page