AIEA : 52ème Conférence Générale

La 52ème Conférence générale de l’AIEA, évènement annuel majeur, s’est tenue à Vienne du 29 septembre au 4 octobre 2008. Environ 1400 représentants de plus de 130 Etats membres de l’AIEA, d’ONG et d’organisations internationales étaient présents.

La présidence française de l’Union européenne était représentée par M. Luc Châtel, secrétaire d’Etat chargé de l’industrie et de la consommation et porte parole du gouvernement . Celui-ci a prononcé le discours de l’UE. Cette déclaration détaille les positions et les priorités de l’UE dans les domaines de la non-prolifération et des crises régionales, de l’énergie, la sûreté et la sécurité nucléaire ainsi que de la coopération internationale.

JPEG - 37.5 ko
Luc Châtel - Déclaration de l’Union européenne


Outre l’adoption du budget, la Conférence générale joue un rôle d’impulsion pour l’ensemble des activités de l’Agence, par l’adoption de résolutions, disponible sur le site de l’AIEA..

La Conférence général a également élu les 11 nouveaux membres du conseil des gouverneurs, à savoir l’Afghanistan, l’Argentine, le Burkina Faso, Cuba, l’Egypte, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, la Roumanie, l’Espagne, la Turquie et l’Uruguay. Ils ont été élus pour une durée de deux ans.

La Présidence de l’Union Européenne, en coopération avec l’AIEA et la représentation de la Commission, a également organisé deux événements en marge de la Conférence générale.

  • Un évènement consacré à la radioprotection en milieu hospitalier (« Les expositions médicales aux rayonnements ionisants : priorité mondiale en radioprotection »), visait à sensibiliser les participants aux enjeux et normes existant en matière de protection des patients ;
  • Un événement consacré à la recherche nucléaire dans l’Union européenne qui visait à présenter le Programme Cadre Euratom et ses activités de recherche et de formation, ainsi que la Plate-forme Technologique pour l’énergie nucléaire durable.

M. André-Claude Lacoste, président de l’Autorité de sûreté nucléaire, a tenu une réunion d’information à destination des chefs de mission de l’Union européenne. S’appuyant sur son expérience de président de la Commission des normes de sûreté de l’AIEA, il a fait un point de situation sur les normes de sûreté de l’Agence à l’occasion du cinquantième anniversaire de leur adoption.

A signaler en outre :

  • le forum annuel du Groupe international pour la sûreté nucléaire (INSAG), intitulé "Infrastructure de sûreté nucléaire : comment atteindre un niveau élevé et durable de sûreté nucléaire – perspectives d’adhésion de cinq nouveaux participants au régime mondial de sûreté nucléaire".
  • la signature d’un accord de principe entre l’AIEA et l’Institut de recherche pour le développement (IRD)
  • les manifestations organisées dans le cadre de la lutte contre le cancer (Programme PACT) avec la participation de deux experts français à onze entretiens techniques avec les représentants de pays du Maghreb, d’Afrique francophone et des Caraïbes.
  • la France a également participé aux réunions des groupes régionaux AFRA et ARCAL pendant lesquelles a été réaffirmé le soutien de notre pays aux activités de coopération technique pour l’usage pacifique des techniques nucléaires.
PDF - 30.7 ko
Discours AFRA
(PDF - 30.7 ko)
PDF - 28.2 ko
Discours ARCAL
(PDF - 28.2 ko)

Autres ressources :

Luc Châtel - Déclaration de l'Union européenne
Conférence générale de l'AIEA - séance plénière
Conférence générale de l'AIEA - séance plénière
Conférence générale de l'AIEA - séance plénière
Conférence générale de l'AIEA - séance plénière
M. Luc Châtel
M. Luc Châtel
La délégation française

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page