ACUNS 2016 : quel rôle pour l’AIEA dans la sécurité internationale ?

JPEG
JPEGEnglish version : click here.

À l’occasion de la conférence annuelle du Conseil académique des Nations unies (ACUNS), Madame l’Ambassadrice Marion Paradas, Représentante permanente de la France, participe à une table-ronde sur la contribution de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à la préservation de la sécurité internationale. Son intervention, centrée sur le rôle de l’AIEA dans la mise en œuvre et la surveillance du respect de l’Accord conclu le 14 juillet 2015 entre les E3+3 et l’Iran sur la question nucléaire, illustre cette contribution majeure de l’Agence à la non-prolifération des armes nucléaires et, par là-même, à la paix et à la stabilité au niveau régional et mondial.

Pour autant, comme l’ont souligné les intervenants de cette table-ronde, la « sécurité globale » à laquelle contribue l’AIEA ne se limite pas à la non-prolifération des armes nucléaires, si importante soit-elle. La sûreté du fonctionnement installations nucléaires, leur sécurité et leur protection contre les actes criminels ou terroristes, la sécurité des approvisionnements en énergie, la réponse aux besoins croissants d’applications nucléaires à des fins médicales ou encore le rôle des technologies nucléaires pour renforcer résilience des sociétés face au changement climatique en concourant à la sécurité alimentaire, à la gestion des ressources en eau ou à l’étude de l’érosion des sols sont autant de domaine dans lesquels l’AIEA intervient et qui relèvent de cette notion de « sécurité globale » dans son acception étendue.

Les défis à relever sont également nombreux, qu’il s’agisse du renforcement de la coordination internationale en matière de sécurité nucléaire, de la réponse de la communauté internationale au quatrième essai nucléaire réalisé en janvier 2016 par la Corée du Nord, des menaces nouvelles dans le domaine de la cybersécurité des installations nucléaires ou encore des initiatives futures en matière de non-prolifération et de désarmement nucléaires – pour ne citer que certaines des questions évoquées par les intervenants et le public.

Un consensus s’est néanmoins formé sur la centralité du rôle appelé à être joué par l’AIEA pour tirer parti de ces opportunités et prévenir la réalisation de ces menaces.
JPEG
En savoir plus

Dernière modification : 08/02/2016

Haut de page