58ème Conférence Générale de l’AIEA, 22-26 septembre 2014, Vienne

JPEG - 60.7 ko
Crédits : AIEA

La 58ème Conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) s’ouvre à Vienne le 22 septembre 2014 pour une semaine. La Conférence Générale réunit une fois par an les 162 Etats membres de l’Agence. Elle donne des orientations générales dans tous les domaines de la compétence de l’AIEA (sûreté nucléaire, développement de l’énergie nucléaire, application des garanties,…), examine les questions qui lui sont soumises par le Conseil des Gouverneurs ou le Secrétariat, et approuve l’admission de nouveaux membres, ainsi que les programmes et le budget de l’Agence.

La France, forte de sa longue expérience dans la conception et l’exploitation dans la durée d’un parc nucléaire, y est très fortement impliquée. A l’occasion de la Conférence générale, la France disposera d’un stand sur lequel des experts français présenteront les compétences uniques acquises par la France dans tous les domaines du nucléaire et dont la France se propose de faire bénéficier ses partenaires, afin de contribuer au développement d’un nucléaire responsable. Le stand France sera ainsi l’occasion de rencontrer les acteurs principaux du nucléaire français, également présents au niveau mondial, tels que l’AFNI, l’ANDRA, AREVA, Assystem, le CEA, DCNS, EDF, l’I2EN, l’INSTN l’IRSN et ONET.

PNG

Tout au long de la semaine de la Conférence générale, des représentants et experts français organisent et participent à de nombreux événements sur divers sujets parmi lesquels : la gestion des déchets radioactifs, la prise en charge médicale des accidents radiologiques, la formation, la responsabilité civile nucléaire, etc.

Cette année, en lien avec le Forum scientifique de l’AIEA qui se tiendra les 23 et 24 septembre, la thématique de la gestion de déchets radioactifs sera mise à l’honneur sur le stand France. La France, qui mène des projets novateurs dans le domaine des réacteurs de 4e génération et du stockage géologique profond de déchets de haute activité, entend apporter toute son expertise au Forum scientifique consacré à un thème clef pour un nucléaire durable et acceptable par nos populations.

Dernière modification : 27/10/2014

Haut de page