165 Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

La Convention des Nations Unies contre la corruption (ou Convention de Mérida) compte désormais 165 Etats parties, depuis sa ratification le 20 décembre 2012 (avec entrée en vigueur le 19 janvier 2013). La Convention fournit notamment un cadre légal général pour lutter contre la corruption à travers des mesures de prévention, d’application du droit et de recouvrement d’avoirs.

Tous les pays de l’ASEAN sont désormais soumis à cette Convention.

JPEG


Pour plus d’informations, consulter : http://www.unodc.org/unodc/fr/treat...

Sur le thème de la lutte contre la corruption comme menace "transversale", voir aussi la rubrique suivante : http://www.delegfrance-onu-vienne.o...

Dernière modification : 24/07/2014

Haut de page